Comment exprimer à son conjoint sa volonté de divorcer ?

divorce-justice-couple

©Philippe Turpin/BENELUXPIX/MAXPPP – Conceptual image of justice | Image conceptuelle sur le thème de la justice et du divorce ou du mariage 28/02/2008

« Je demande le divorce »

Il est des cas où la volonté de divorcer est commune, dès le début, et où le processus d’annonce se fait naturellement. La séparation couve depuis plusieurs mois et, un soir, au bénéfice d’une discussion apaisée, les deux conjoints s’accordent sur le fait que le divorce est la meilleure solution pour eux.
Dans d’autres situations, la chose est plus délicate. Parce que le contact est rompu, ou parce que l’idée du divorce émane d’un seul conjoint. Ou encore, parce que l’un des conjoints est « victime » d’une faute conjugale. Enfin, ce peut-être une prise de conscience unilatérale après des années de séparation de fait.
Annoncer à l’autre que l’on souhaite divorcer peut alors déjà être une étape délicate.

Il faut privilégier la sérénité de la parole

Rien ne vaut une bonne discussion franche au cours de laquelle on fera part à l’autre de nos intentions. Inutile de s’attarder des heures sur les raisons qui vous ont pousser à faire cette déclaration. Rappelez-vous qu’un divorce à l’amiable est toujours la procédure à souhaiter. Pour ce faire, il faut tenter par tous les moyens de conserver une entente cordiale, à tout le moins, entre vous.

Une fois la discussion terminée, quand chacun a pris acte de la situation, il est temps que vous preniez contact avec un avocat. Votre conjoint fera de même. Et la procédure sera lancée.

La lettre de divorce comme alternative

Parfois, l’échange est compliquée, voire impossible. Votre conjoint ne veut pas entendre ce que vous avez à lui dire. Ou vous ne pouvez, ou ne voulez, pas avoir une entrevue avec lui. La solution de l’écrit s’impose alors. Dans tous les cas, vous ne pouvez pas vous passer de l’étape consistant à mettre votre conjoint au courant de votre volonté.

Qui envoie la lettre ?

Vous pouvez personnellement envoyer la lettre à votre conjoint. Privilégiez le courrier en recommandé avec accusé de réception, et ce même si vous résidez dans le même domicile conjugal.

Si vous avez déjà consulté un avocat, il peut se charger de rédiger et d’envoyer ce courrier à votre place. Cette solution a le mérite de permettre à votre conjoint de se rendre compte du sérieux de votre démarche.

Que contient le courrier ?

La lettre doit être écrite selon un modèle épistolaire et avec un vocabulaire soutenu. Mentionnez bien entendu votre état civil ainsi que celui de votre conjoint.

Allez droit au but. Inutile de sacrifier les premiers paragraphes en une liste des griefs que vous reprochez à votre conjoint. Vous souhaitez divorcer, c’est l’objet du courrier, et c’est ce qui doit ressortir en premier.

Invitez votre conjoint à préférer le divorce par consentement mutuel, en insistant sur la simplicité de la procédure et sur les bénéfices que cela engendre pour vous et vos enfants.

Évoquez ensuite brièvement la situation de vos biens communs, la solution que vous envisagez pour vos enfants, etc. Vous devez vous enquérir des intentions de votre conjoint sur ces sujets.

Bien entendu, vous terminez votre courrier en lui enjoignant de vous fournir les coordonnées de son avocat sous huit jours. Signez. Et envoyez le courrier.

Quels sont les pièges à éviter ?

Le premier écueil à éviter absolument est celui d’adopter dans votre courrier un style impersonnel ou agressif. Vous cherchez à divorcer à l’amiable, mieux vaut ne pas vexer votre conjoint. Si la procédure de divorce envisagée est contentieuse, rappelez-vous qu’être en termes cordiaux sera toujours plus bénéfiques.

Ne mentionnez pas les raisons précises de votre demande. Ce courrier n’a pas pour but de laver votre linge sale, mais de communiquer sur vos intentions.

Garder une copie du courrier et de l’accusé de réception. Le cas échéant, vous démontrerez avec ces pièces votre volonté d’aboutir à un accord, ou, à tout le moins, à une procédure sereine.

Maître Anthony BERGER,
Avocat au Barreau de Lyon

Source

À propos

La Voix du Juriste est une start-up du type Legal tech, elle fait la promotion de l’accès à la Justice par l'information et les services juridiques.

Tagged with: ,
Publié dans Droit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Conseil Juridique

Entrez votre adresse mail pour suivre ce site et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 4 721 autres abonnés

Suivez-nous sur Twitter
%d blogueurs aiment cette page :