Changement de nom ou de prénoms : Passer de « Drabo » à « Ouédraogo », est-ce possible ?

imageOn ne choisit ni son nom de famille, ni son prénom, encore moins sa famille. Ce sont les parents, à la naissance, qui donnent leurs noms et choisissent le prénom que devra porter l’enfant. Au Burkina Faso ou plus généralement en Afrique, les prénoms ne sont pas donnés de manière fortuite, mais renferment très souvent des histoires. Si les prénoms  » Zougbédré  » en mooré ou  » Gnamanto  » en Dioula ont du sens pour les parents, ces prénoms peuvent traduire une certaine gêne à l’appellation pour les enfants. Quand on est enfant, on subit les railleries des camardes pour le prénom que l’on porte, devenu adulte, on est tenté de le changer.

D’autres situations peuvent expliquer ces besoins de changements. Pour ces personnes, changer de nom ou de prénom peut être souhaité ou souhaitable. Dans cet article, Il s’agit de savoir si ce changement est possible et quelles en sont les conditions?

Pour ce faire, nous allons nous référer au Code des personnes et de la famille, précisément l’article 44 que nous citons : « Nonobstant les dispositions de l’article 33, toute personne qui justifie d’un intérêt légitime peut changer de nom ou de prénoms, en adressant une demande motivée au président du tribunal du lieu de son domicile, à laquelle sera jointe une copie de son acte de naissance ou jugement déclaratif en tenant lieu.» »

A cet effet, le président du tribunal peut faire procéder à la publication de la demande par tout moyen approprié, et à une enquête sur l’opportunité de la mesure sollicitée. »

Cet article pose le principe du changement de nom et de prénoms, mais fixe une condition, celle de justifier d’un « intérêt légitime ».

Ainsi, quel motif pourrait constituer un intérêt légitime pour obtenir le changement de nom ou de prénoms?

Vous pouvez faire votre demande pour changer par exemple :

  • Un nom difficile à porter, car pouvant être perçu comme ridicule ou péjoratif,
  • Ou un nom s’étant illustré de manière éclatante sur le plan national, si vous portez le nom d’une personne célèbre avec une mauvaise réputation.

Vous pouvez aussi demander à porter un autre nom si vous voulez :

  • Éviter l’extinction d’un nom de famille et en usage depuis longtemps dans votre famille,
  • Consacrer l’usage constant et continu d’un nom, si vous utilisez cet autre nom depuis longtemps et qu’il vous identifie publiquement,
  • Ou si vos frères et sœurs portent des noms différents et que vous voulez tous porter le même nom. Vous devez avoir le même père et la même mère, les demandes de demi-frères ou demi-sœurs ne sont pas admises.

En dehors de ses cas, tout autre motif sera difficilement recevable devant le juge.

Enfin, les motifs fantaisistes comme celui évoqué par les Samos qui veulent passer de Drabo à Ouédraogo ou de Ki à Ganemtoré, pour fuir un passé peu glorieux, doivent toujours attendre, car le plaidoyer est en cours pour une éventuelle modification de la loi prenant en compte cette demande… [Au passage, un clin d’œil à la parenté à plaisanterie]

Pour ceux qui peuvent justifier d’un intérêt légitime, le changement de nom ou de prénoms est possible au Burkina Faso, il se fait devant le Tribunal de grande instance du lieu de votre domicile.

 

Clément GANEMTORE

À propos

La Voix du Juriste est une start-up du type Legal tech, elle fait la promotion de l’accès à la Justice par l'information et les services juridiques.

Tagged with: , , , ,
Publié dans Droit, Grand Public
5 comments on “Changement de nom ou de prénoms : Passer de « Drabo » à « Ouédraogo », est-ce possible ?
  1. aramata dit :

    Pour un mossi, vous faites preuve de clarté et de précision dans la rédaction de l’article! chapeau! mais votre souhait caché de devenir Samo un jour est peine perdue.

    J'aime

  2. KABORe dit :

    Article qui tombe à point nommé. Nous travaillons sur le cours de DPF depuis un certain temps. Sur la question de changement et de rectification de nom, on n’arrive pas à s’accorder sur la nature des procédures. Pour les erreurs ou omissions autre que matérielles on parle de rectification judiciaire, le changement de nom de famille ou de prénom entre dans cette catégorie. Mais dès lors que la rectification concerne les erreurs ou omissions purement matérielles on parle de rectification administrative. Cependant dans les deux cas la procédure est enclenché devant une autorité judiciaire. J’aimerais savoir pourquoi on parle de rectification administrative dans le second cas.
    Merci

    J'aime

  3. Gerdium dit :

    Je suis toujours impatient de lire vos articles car cela est une synthèse enrichissante.merci de nous accompagner dans l’instruction juridique.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :