« La dot et le droit au Burkina Faso »

La dot est l’une des questions qui révèle comment les règles de droit de l’Etat en Afrique peuvent être en contradiction avec les réalités socioculturelles des populations. Dans de nombreux pays, notamment au Burkina Faso, la dot est interdite dans les textes. Pourtant, elle est largement pratiquée dans les faits. Comment expliquer une telle situation ?

1/Qu’est-ce que la dot ?

La dot est une institution qui existe dans de nombreuses sociétés africaines. Elle constitue en réalité le mariage coutumier ou traditionnel. La dot consiste pour la famille du fiancé à offrir à la famille de la fiancée, lors d’une cérémonie solennelle, un ensemble d’objets et de cadeaux en espèces ou en nature et d’accomplir certains rituels afin d’unir les futurs époux.

2/Quelle place occupe-t-elle dans les sociétés africaines ?

La dot est un symbole d’alliance entre les familles. La femme devient épouse lorsque la dot est versée partiellement ou intégralement. Elle occupe ainsi une place importante puisqu’elle scelle définitivement le mariage. Elle permet de rendre le mariage « légal » aux yeux de la communauté, notamment en milieu rural.

3/Pourquoi est-elle interdite au Burkina Faso ?

L’article 244 du Code burkinabè des personnes et de la famille déclare sèchement que « le versement d’une dot soit en espèces, soit en nature, soit sous forme de prestations de services est illégal ». Toutefois, conscient que la dot est largement pratiquée par les populations, le législateur burkinabè semble avoir pris le soin de ne pas prévoir explicitement des sanctions pour les éventuels contrevenants qui constitueraient une grande majorité de la population.

Quatre raisons principales semblent avoir conduit le législateur burkinabè à interdire la dot. D’abord,  il a considéré que la dot violait les droits de la femme. En effet, certains hommes utilisaient la dot pour légitimer les violences conjugales à l’égard de leurs femmes parce qu’ils interprétaient celle-ci comme un « prix d’achat » de la femme. Ensuite, l’on a estimé que la dot ne respectait pas le principe d’égalité entre époux : obligatoire pour la femme, elle n’est pas exigée pour l’homme. Du reste, la dot se révélait être un obstacle à l’accès au mariage : le coût de la dot étant souvent important, de nombreux jeunes hommes qui ne disposent pas de moyens financiers ne peuvent donc pas se marier. Enfin, la dot portait atteinte à la liberté des femmes veuves ou divorcées lorsqu’elle n’était pas restituée dans la mesure où la femme était toujours considérée comme appartenant à la famille de l’ex-mari ou du mari décédé.

4/Comment réconcilier le droit avec les réalités socioculturelles ?

Au lieu d’interdire frontalement la dot, une institution coutumière très importante dans la vie des populations, le Burkina aurait pu, à l’instar d’autres pays tels le Sénégal ou le Mali, trouver un équilibre : on aurait pu « encadrer» la dot et donner la liberté aux futurs époux de verser une dot s’ils le veulent.

5/Comment la voix du juriste peut-elle vous accompagner ?

Notre service de consultation juridique est disponible afin de vous permettre de mieux comprendre les questions de droit des personnes et de la famille. Nous vous accompagnons également en conseils si vous souhaitez saisir la justice.

E-mail : lavoixdujuriste@gmail.com

Lidwine OUATTARA et Kouldoro SANOGO

Publicités

2 commentaires sur « « La dot et le droit au Burkina Faso » »

    • Au moins avec cette solution on dira que l’endroit est conformes à nos réalités socioculturelles.
      Si non a quoi sert d’interdire une pratique et dans la réalité tous les citoyens y pratique

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.