Appel au soutien contre les frais de formation du CFPA-B fixé par le Barreau

palais 2Après la décision du Barreau de fixer les frais de formation du Certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) à 750 000FCFA consécutive à la création du centre de formation professionnelle des avocats du Burkina Faso (CFPA-B) et placé sous sa tutelle par le DECRET N°2014 580/PRES/PM/MJ/MEF/MESS/MFPTSS/MJFPE du 10 juillet 2014, les étudiants en fin de cycle et certains juristes ont estimé le coût très élevé, toute chose qui rendrait difficile l’accès du grand nombre au métier d’avocat. Réunis, sous la dénomination de la Coalition des Juristes pour l’accès aux professions libérales juridiques, ces juristes ont entamés plusieurs démarches auprès des autorités administratives et judiciaires en vue d’un respect strict des textes encadrant les professions juridiques et d’un assouplissement des conditions d’accès.

Au titre des actions, un recours en annulation a été introduit auprès du tribunal administratif. Devant la volonté du Barreau de poursuivre l’organisation du CAPA en publiant la liste des candidats, une demande de sursis d’exécution a été faite et la décision du tribunal est attendue pour ce mardi. La coalition s’insurge également contre la tenue irrégulière des concours ouvrant aux métiers de notaire et de huissier en violation des textes en la matière. La faiblesse des chiffres relevés dans le tableau de bord statistique 2012 de la Justice illustre bien cette réalité, en effet, le Burkina Faso disposait en 2012 de 156 avocats, de 33 huissiers et de 13 notaires.

Dans le souci d’informer l’opinion nationale, la coalition des juristes pour l’accès aux professions libérales juridiques porte à la connaissance de tous que l’audience en vue de statuer sur le sursis à exécution, qui avait été introduit auprès du Tribunal Administratif est prévue pour ce Mardi 24 février à 8 h. Elle appelle donc, tous les diplômés, étudiants en Droit ainsi que tous ceux qui s’intéressent aux questions juridiques ou qui sont pour une justice sociale, d’être présent à l’audience pour dire non à cette tentative de forfaiture orchestrée par le barreau, contact: + 226 73197532/70700781/75227050.

Le Directeur de Publication